Email | Nous contacter | Contacter | Plan du site
Hanoi dans le cœur des étrangers
En 2014, Hanoi a été classée huitième parmi les dix premières destinations dans le monde par le site Web de Voyage TripAdvisor, en raison notamment de sa beauté architecturale, à la fois ancienne et moderne. Les étrangers à Hanoi sont de deux types : ceux qui ne font que passer, et ceux qui y vivent. Tous sont émerveillés par la ville millénaire.
Des «paysans-couturiers» en banlieue de Hanoi
Il y a un siècle, les costumes des fonctionnaires français et de la haute société vietnamienne étaient fabriqués par les paysans de Tu Thuân. Ce village en banlieue de Hanoi s’est développé grâce à ce savoir-faire.
Le tissage du lin des H’mong de Dong Van
Les H’mong vivant sur le haut plateaux rocheux de Dong Van (province septentrionale de Ha Giang) ont deux métiers traditionnels qui font leur fierté et sont grandement estimés par toutes les autres ethnies du Nord-ouest du Vietnam : le tissage du lin et le travail de la forge. Ce dernier est réservé aux hommes tandis que les femmes se spécialisent dans le filage du lin, donnant naissance à des brocarts aux couleurs riches et éclatantes.
Les marchés aux fleurs du printemps au Viet Nam
(TITC) - Les marchés du Têt, marchés aux fleurs du printemps, floralies printanières sont des activités spécifiques créant une atmosphère animée durant la fête du Têt traditionnel. Les marchés du Têt et marchés aux fleurs du printemps sont souvent présents dans la vie spirituelle des Vietnamiens lorsque arrive le printemps, notamment aux derniers jours de l’année. Après avoir terminé tous les achats, préparatifs pour l’accueil du Nouvel An, c’est le moment où les floralies printanières sont ensuite joyeusement présence.
L'architecture du Viet Nam à travers les périodes
(TITC) - L’architecture du Viet Nam a été formée depuis l’époque de fondation de la nation des Rois Hung
Les femmes de l'ethnie H'mong préservent un métier traditionnel
A peine un mois encore, et le Têt traditionnel de l'ethnie H'Mong sera là. Durant cette période, en visitant les villages des H'Mong de la province septentrionale de Son La, les touristes pourront apercevoir les femmes qui, en ces journées d'intersaison, parachèvent les costumes traditionnels pour les membres de leurs familles afin d'accueillir une bonne et heureuse Nouvelle Année.
Le lotus en papier de Huê renaît de ses cendres
Apparus pour la première fois au Festival de Huê 2008, les lotus stylisés du village de Thanh Tiên, ville de Huê, sont devenus des objets symboliques de toutes les festivités organisées dans l’ancienne capitale du Vietnam.
Le Têt à Lai Châu avec les Hà Nhi
Au début du 10e mois lunaire (novembre cette année), l’ethnie Hà Nhi, résidant dans les communes montagneuses de Ka Lang, Thu Lum, Ta Ba et de Mù Ca (district de Muong Tè, province de Lai Châu) a célébré son Têt traditionnel, le Hô Su Chà. De nombreuses activités culturelles avaient lieu pour l’événement.
Le culte de la Sainte-Mère dans la culture contemporaine vietnamienne
Après avoir connu son apogée au 15ème siècle, le culte de la Sainte-Mère continue d’être pratiqué par les Vietnamiens. Pourquoi cette remarquable longévité ? Sans doute parce que c’est un culte authentiquement vietnamien, où l’on vénère la Mère Univers, les mères génitrices et les héros nationaux.
La statuaire des maisons funéraires
Chez les Bahnar, si le fameux rông est le théâtre des activités communautaires des vivants, la maison funéraire reste bien évidemment la demeure des morts. «Maison funéraire» ! Ca fait froid dans le dos ! Eh bien non, pas chez les Bahnar, en tous cas, qui entretiennent un rapport apaisé avec le monde de l’au-delà....