L'architecture des pagodes Khmer dans le Nam Bô
Pour le peuple khmer dans le Sud, les pagodes ne sont pas seulement un espace spirituel et culturel, mais expriment aussi la vie de ses habitants. Par conséquent, les pagodes khmères sont construites dans un style architectural imprégné de caractéristiques culturelles de Hinayana.
L’automne hanoien et les fleurs d’alstonia
Chaque saison qui passe donne à Hanoi un charme particulier, mais tous ceux qui vivent dans la capitale sont unanimes : c’est l’automne qui y est le plus agréable. Mais…
Le chant des aveugles
Le chant des aveugles   (26 Novembre 2015)
De nos jours, le hát xẩm est une des composantes du répertoire de musique traditionnelle. Il est interprété par des artistes épris de musique ancienne, et non plus par des…
Préservation de la musique traditionnelle
Fondé en 2005 dans une petite maison près de l'ancienne maison communale Hào Nam (Dông Da - Hanoi), le Centre de développement de la musique du Vietnam a organisé de nombreuses classes pour enseigner les formes musicales traditionnelles vietnamiennes, attirant la participation d'un grand nombre de personnes.
Le thé, indissociable de la culture vietnamienne
Le thé est un élément important de la culture vietnamienne. On en consomme depuis des temps immémoriaux. Certains en ont même fait un véritable art de vivre.
Le tissage de brocatelle confronté à la modernité
La brocatelle est le symbole culturel des ethnies minoritaires du Tây Nguyên, sur les Hauts plateaux du Centre. Problème, les tisseuses professionnelles ont de plus en plus de difficultés à vivre de leur métier, la demande ne cessant de chuter.
Précis des tenues traditionnelles des femmes Kinh
Les Kinh, l’ethnie majoritaire au Vietnam, ne sont pas les derniers lorsqu’il s’agit de se mettre sur son trente-et-un. Les femmes notamment, ont su garder au fil du temps leurs tenues traditionnelles, alliant le charme à l’élégance.
Des traditions encore vivaces   (09 Novembre 2015)
Des traditions encore vivaces
De leurs maisons à leurs tenues vestimentaires en passant par leurs traditions nuptiales, les Bo Y se sont forgés une identité culturelle forte, qui reste encore très vivace malgré les inévitables concessions faites à la modernité.
Des tenues splendides   (09 Novembre 2015)
Des tenues splendides
Noirs ou bariolés, les Lolo sont des manias du patchwork lorsqu’il s’agit de décorer leurs costumes traditionnels. Mais comment s’y prennent-ils ?
Le rituel d’invocation à la pluie des Lolo
Les Lolo préservent une multitudes de fêtes traditionnelles, aussi variées qu’intéressantes : la fête du printemps, la fête de la récolte du riz et surtout, le rituel d’invocation à la pluie, qui donne lieu à des retrouvailles bien méritées après des mois de dur labeur.
Les San Chi   (06 Novembre 2015)
Les San Chi
San Chi, Cao Lan, Man Cao Lan, Hon Ban… Tous ces noms se rapportent à une communauté minoritaire de 150.000 âmes qui est installée depuis des siècles au Nord-Est du Vietnam.
Les aventures d’un corsaire chef de district (suite)
Dans l’arrondissement de Dô Son, la ville portuaire de Hai Phong (Nord), la population organise chaque année la Fête des combats de buffles. Objectif : rendre hommage à Nguyên Huu Câu, héros légendaire qui rappelle Robin des Bois.
Le bois pour révéler les peintures folkloriques
La peinture folklorique vietnamienne combine valeurs culturelles et techniques anciennes, développées grâce au travail des générations passées. Il en existe deux types, les peintures pour le Têt et celles du culte des ancêtres.
Les aventures d’un corsaire chef de district
Dans l’arrondissement de Dô Son, ville portuaire de Hai Phong (Nord), la population organise chaque année un pittoresque combat de buffles. Objectif : rendre hommage à Nguyên Huu Câu, héros légendaire qui rappelle Robin des Bois.
Lancement de “pao” chez les H’Mông
L’ethnie de H’Mông dans le Nord – Ouest a de nombreux jeux folkloriques remarquables tels que : lancement du «tu lu», «dây gay», grimper à l’arbre, badminton,…mais le lancement de « pao » est le jeu le plus populaire. Cette balle en tissu est un compagnon des H’Mông de l’enfance jusqu’à la fin de leur vie, notamment elle symbolise l’amour des couples H’Mông.