La tradition calligraphique garde ses lettres de noblesse
Autrefois, à l’occasion du Têt, il était de coutume pour les Vietnamiens d’aller chez un maître ou un lettré pour lui demander de rédiger deux sentences parallèles qu’on exposait ensuite chez soi. Ces arabesques rendaient la maison plus belle et traduisaient l’engouement de ses occupants pour les études. Aujourd’hui, cette tradition a été simplifiée, mais l’essence en demeure la même.
Tout savoir sur les fêtes et les rites au Vietnam
Les vietnamiens ont nombreuses fêtes traditionnelles chaque année, à partir de la fête du Nouvel An lunaire (Têt Nguyen Dan), le 1er jour du 1er mois lunaire.
Cô Têt : le raffinement de l’art culinaire de Hanoï
Le Têt traditionnel, ou Nouvel An lunaire, est une célébration majeure des Vietnamiens placée sous le signe de l’arrivée du printemps. C’est aussi le temps de mettre un plateau des…
Le plateau de cinq fruits à offrir aux ancêtres lors du Têt traditionnel
Lors des jours du Têt traditionnel des Vietnamiens, sur l’autel des ancêtres de chaque famille, qu'elle soit aisée ou non, et en dehors de nombreuses pâtisseries, il ne saurait manquer le mâm ngu qua ou littéralement le plateau de cinq fruits minimum pour exprimer les souhaits du maître de la maison.
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire
Les Dao rouges à Hoàng Su Phi, une localité montagneuse du Nord, ont comme coutume de prendre un "bain de feu" au début de l’année lunaire. Une cérémonie mystérieuse qui attire touristes et badauds.
La genèse et le sens des fêtes traditionnelles
La fête traditionnelle est, pour les Vietnamiens, une activité culturelle et spirituelle dont l’origine et le développement se situent dans leur histoire. Depuis des siècles, ils sont fidèles à l’adage “en buvant de l’eau on pense à la source”.
Le repas du réveillon, un trait culturel traditionnel des Hanoiens
Selon les mœurs et coutumes des Vietnamiens, le repas du réveillon est d’abord destiné au culte des ancêtres, puis aux retrouvailles familiales. Il est donc indispensable et sacré.
Le Nouvel An lunaire et ses coutumes traditionnelles
Xông đât, lì xì, sortir de chez soi pour la première fois les premiers jours de l’année lunaire… font partie des traditions du Têt vietnamien.
Le Têt traditionnel des Mông à Hà Giang
La province de Hà Giang abrite 22 ethnies minoritaires, dont notamment des Mông, et chaque ethnie possède ses propres coutumes.
Les estampes populaires du Têt au village Sinh à Huê
Les estampes populaires du village Sinh sont très connues dans l’ancienne capitale impériale de Huê (ville centrale du Viet Nam), notamment à l’arrivée du Têt traditionnel.
La vitalité du hat xoan sur la terre des rois Hùng
Six ans après sa reconnaisance en tant que patrimoine à sauvegarder d’urgence, le hat xoan de Phu Tho a réussi à être converti en patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Une consécration pour cet art qui revient de loin.
Le khen des Mong   (22 Janvier 2018)
Le khen des Mong
Le khen est l’instrument de musique fétiche des Mong, celui qui les relie au monde des divinités. Mais si tous les Mong l’adorent, seuls les hommes en jouent. A l’âge de la puberté, c’est avec le khen qu’ils vont à leurs premières conquêtes féminines.
Le hat cua dinh renaît de ses cendres
Le hat cua dinh, ou chant de culte, constitue le fondement même du ca trù, art musical classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Peu de gens connaissent ce chant qui a presque disparu au cours de ces 60 dernières années. Mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté de Bui Trong Hien, chercheur à l’Institut culturel et artistique du Viet Nam, et de ses collaborateurs, qui ont…
Huê: Particularité du métier artisanal traditionnel de fabrication de fleurs en papier
Les artisans du village de métier traditionnel de fabrication de fleurs en papier de Thanh Tiên sont en train d’achever leurs travaux pour fournir leurs marchandises uniques, animées et multicolores aux marchés de fleurs en papier à l’occasion du Nouvel An.
À la découverte du puits vietnamien
Le Viet Nam compte beaucoup de puits. Ces derniers constituent non seulement une ressource en eau mais aussi une partie intégrante de la vie spirituelle des villageois.