La fête du village de Thô Hà
Le village de Thô Hà est situé sur les rives de la rivière Câu, dans le district de Viêt Yên, province de Bac Giang, à environ 50 km de Hanoi. Le village est célèbre dans tout le pays pour sa fête bisannuelle. Les événements les plus attendus pendant cette fête sont les performances la troupe de Tuông (théâtre classique) et les équipes de tambours du village, qui se produisent rarement ailleurs.
Les Thai de Muong Lay préservent leur identité culturelle
La culture est étroitement liée au développement national. Pour chaque ethnie, «culture traditionnelle» rime avec «identité». Mais cette identité tend à disparaître à mesure que la société se développe.
Les Ede
Les Ede   (19 Mars 2014)
Avec 331 mille personnes, les Ede sont le 12ème plus grand groupe ethnique du Vietnam en termes de population. Ils vivent essentiellement dans le Centre et sur les Hauts Plateaux…
La vie rythmée par les gongs des Muong
Dans les montagnes du Nord, de grandes maisons sur pilotis abritent l’ethnie Muong. Afin d’en découvrir les coutumes, le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam (Hanoi), a reconstitué sa fête des gongs.  
Xip Xi, une fête originale des Thaïs blancs de Son La
En langue thaï, « xip xi » veut dire 14. Mais le Xip Xi, c’est aussi la plus grande fête des Thaïs blancs qui vivent nombreux dans le Nord-Ouest du Vietnam, en particulier dans la province de Son La. Cette fête a lieu le 14ème jour du 7ème mois lunaire. Ce jour-là, il est de tradition de rendre hommage aux ancêtres et d’accorder une attention particulière aux enfants.…
Le régime matriarcal des Ede   (06 Mars 2014)
Le régime matriarcal des Ede
La société Ede est une société profondément matrilinéaire. Cela se traduit tant dans les relations familiales ou sociales que dans l’architecture et la musique. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser de près à la vie familiale de cette ethnie.  
Fêtes printanières - Trait culturel à préserver des Vietnamiens
(TITC) - En possession d’environ 8.000 petites et grandes fêtes, le calendrier vietnamien est un véritable défilé de fêtes en tout genre et le Vietnam est considéré comme un pays des fêtes. Outre des sens spirituel et retour aux sources, les fêtes sont également l’occasion pour le rassemblement via les activités communautaires.  
Chevelure et Têt chez les Hà Nhi
L’ethnie minoritaire Hà Nhi se distingue par de nombreux traits culturels originaux. Parmi eux, les longs cheveux artificiels nattés et l’organisation du Nouvel An lunaire.  
Le charme du « piêu »   (04 Mars 2014)
Le charme du « piêu »
En dialecte thaï, « piêu » signifie tout simplement « écharpe ». Véritable chef d’œuvre de broderie artisanale, le « piêu » est aussi un outil de séduction auquel il est bien difficile de rester insensible.  
Les Thaïs noirs et leur symbole de la nature
Les maisons sur pilotis symbolisent l’harmonie entre le ciel et la terre, croient les Thaïs noirs ! Souvent construites à flanc de montagne, ces édifices témoignent d’un réel savoir-faire architectural, mais ils sont aussi dotés d’une véritable dimension spirituelle.  
La tenue bigarrée des femmes Pà Then
L’ethnie Pà Then, forte de 5.000 membres, vit dans le Nord du Vietnam. Parmi ses traits culturels, l’un des plus remarquables est la tenue traditionnelle de ses femmes.
Le printemps dans les estampes populaires de Dông Hô
Arborer les estampes populaires de Dông Hô à l’occasion du Nouvel An lunaire est une vieille tradition des habitants du delta du fleuve Rouge. Ces estampes sont le produit original des artisans de Dông Hô, un village de la province de Bac Ninh (Nord).  
Accueillir le Nouvel An avec les gongs
Sur le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), la période entre la fin de l’hiver et le début du printemps est plutôt réservée à des fêtes au cours desquelles les gongs sont un médium entre les hommes et le monde surnaturel. L’espace culturel des gongs fait partie aujourd’hui du patrimoine culturel de l’humanité. Il s’impose donc de le préserver et de le valoriser…  
Les jeux populaires, âme des fêtes
Un nouveau printemps est arrivé. L’atmosphère est animée dans les quatre coins du pays par les fêtes, des espaces où les jeux populaires sont l'un des grands éléments de l’identité de la culture traditionnelle vietnamienne. Ils sont l’un des moments incontournables de toutes les communautés.  
La fête du nouveau riz chez les Thaï
La route qui mène à la commune de Muong Phang, district de Diên Biên, province éponyme au Nord, brille d’un éclat particulier, couleur de miel: la couleur du paddy lorsqu’il est mûr pour la moisson. Pour les Thaï, ce sera bientôt la fête du nouveau riz, qui est la festivité incontournable de l’année.