Fêtes printanières - Trait culturel à préserver des Vietnamiens
(TITC) - En possession d’environ 8.000 petites et grandes fêtes, le calendrier vietnamien est un véritable défilé de fêtes en tout genre et le Vietnam est considéré comme un pays des fêtes. Outre des sens spirituel et retour aux sources, les fêtes sont également l’occasion pour le rassemblement via les activités communautaires.  
Chevelure et Têt chez les Hà Nhi
L’ethnie minoritaire Hà Nhi se distingue par de nombreux traits culturels originaux. Parmi eux, les longs cheveux artificiels nattés et l’organisation du Nouvel An lunaire.  
Le charme du « piêu »
Le charme du « piêu »   (04 Mars 2014)
En dialecte thaï, « piêu » signifie tout simplement « écharpe ». Véritable chef d’œuvre de broderie artisanale, le « piêu » est aussi un outil de séduction auquel il est bien difficile de rester insensible.…
Les Thaïs noirs et leur symbole de la nature
Les maisons sur pilotis symbolisent l’harmonie entre le ciel et la terre, croient les Thaïs noirs ! Souvent construites à flanc de montagne, ces édifices témoignent d’un réel savoir-faire architectural, mais ils sont aussi dotés d’une véritable dimension spirituelle.  
La tenue bigarrée des femmes Pà Then
L’ethnie Pà Then, forte de 5.000 membres, vit dans le Nord du Vietnam. Parmi ses traits culturels, l’un des plus remarquables est la tenue traditionnelle de ses femmes.
Le printemps dans les estampes populaires de Dông Hô
Arborer les estampes populaires de Dông Hô à l’occasion du Nouvel An lunaire est une vieille tradition des habitants du delta du fleuve Rouge. Ces estampes sont le produit original des artisans de Dông Hô, un village de la province de Bac Ninh (Nord).  
Accueillir le Nouvel An avec les gongs
Sur le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), la période entre la fin de l’hiver et le début du printemps est plutôt réservée à des fêtes au cours desquelles les gongs sont un médium entre les hommes et le monde surnaturel. L’espace culturel des gongs fait partie aujourd’hui du patrimoine culturel de l’humanité. Il s’impose donc de le préserver et de le valoriser…  
Les jeux populaires, âme des fêtes
Un nouveau printemps est arrivé. L’atmosphère est animée dans les quatre coins du pays par les fêtes, des espaces où les jeux populaires sont l'un des grands éléments de l’identité de la culture traditionnelle vietnamienne. Ils sont l’un des moments incontournables de toutes les communautés.  
La fête du nouveau riz chez les Thaï
La route qui mène à la commune de Muong Phang, district de Diên Biên, province éponyme au Nord, brille d’un éclat particulier, couleur de miel: la couleur du paddy lorsqu’il est mûr pour la moisson. Pour les Thaï, ce sera bientôt la fête du nouveau riz, qui est la festivité incontournable de l’année.  
Truc Lam Yen Tu, un courant bouddhique qui prône l’intégration sociale
Le bouddhisme a été importé au Vietnam au premier siècle avant JC. Mais il a fallu attendre jusqu’au 13ème siècle pour que le roi Tran Nhan Tong, qui s’est fait moine, invente un courant bouddhique propre au Vietnam, le courant zen de Truc Lam Yen Tu. Sa particularité : le religieux s’intègre totalement à la vie sociale.
La maison traditionnelle des Ede: longue comme le son de gong
La maison longue est le lieu de vie traditionnel des grandes familles Ede. Elle se rallonge chaque fois qu’une membre de la famille se marie-Une membre puisque les Ede ont une tradition matrilinéaire. La plus longue maison connue dans l’histoire de cette ethnie est tellement allongée que lorsqu’on frappe un gong à un bout de la maison, à l’autre bout, le son n’est qu’à peine…
Ceux qui préservent le feu de la culture Ede
Où qu’ils vivent, sur les hauts plateaux ou sur le littoral du Centre, les Ede ont le même mode de vie, pratiquent les mêmes rites culturels. S’ils réussissent à préserver leurs traditions, c’est en partie grâce à des individus particulièrement passionnés. Ama H’Loan et Oi Blu, les deux musiciens que nous vous présentons aujourd’hui, font partie de ceux-là.
Les coutumes du Têt chez les Thais noirs
Chaque année, lorsqu’arrive le printemps, les Thais noirs de Dien Bien réaménagent leurs demeures, préparent des branches de pêchers et des plateaux aux cinq fruits.  
Les fêtes folkloriques au Vietnam    (18 Février 2014)
Les fêtes folkloriques au Vietnam
Le Vietnam compte chaque année environ 8.000 fêtes, essentiellement printanières, qui ont souvent lieu entre le premier et le 4ème mois lunaire.
Promenades printanières, trait culturel des Vietnamiens
Depuis jadis, les promenades printanières sont un trait culturel des Vietnamiens. Dans l’ambiance festive du début de l’année du Cheval, des grandes villes du pays dont Hanoi, Hô Chi Minh-Ville et Dà Lat, ont accueilli un grand nombre de touristes vietnamiens comme étrangers venus découvrir de beaux paysages et les us et coutumes du Têt.