Email | Nous contacter | Contacter | Plan du site
La fête du nouveau riz chez les Thaï
La route qui mène à la commune de Muong Phang, district de Diên Biên, province éponyme au Nord, brille d’un éclat particulier, couleur de miel: la couleur du paddy lorsqu’il est mûr pour la moisson. Pour les Thaï, ce sera bientôt la fête du nouveau riz, qui est la festivité incontournable de l’année.  
Truc Lam Yen Tu, un courant bouddhique qui prône l’intégration sociale
Le bouddhisme a été importé au Vietnam au premier siècle avant JC. Mais il a fallu attendre jusqu’au 13ème siècle pour que le roi Tran Nhan Tong, qui s’est fait moine, invente un courant bouddhique propre au Vietnam, le courant zen de Truc Lam Yen Tu. Sa particularité : le religieux s’intègre totalement à la vie sociale.
La maison traditionnelle des Ede: longue comme le son de gong
La maison longue est le lieu de vie traditionnel des grandes familles Ede. Elle se rallonge chaque fois qu’une membre de la famille se marie-Une membre puisque les Ede ont une tradition matrilinéaire. La plus longue maison connue dans l’histoire de cette ethnie est tellement allongée que lorsqu’on frappe un gong à un bout de la maison, à l’autre bout, le son n’est qu’à peine audible!  
Ceux qui préservent le feu de la culture Ede
Où qu’ils vivent, sur les hauts plateaux ou sur le littoral du Centre, les Ede ont le même mode de vie, pratiquent les mêmes rites culturels. S’ils réussissent à préserver leurs traditions, c’est en partie grâce à des individus particulièrement passionnés. Ama H’Loan et Oi Blu, les deux musiciens que nous vous présentons aujourd’hui, font partie de ceux-là.
Les coutumes du Têt chez les Thais noirs
Chaque année, lorsqu’arrive le printemps, les Thais noirs de Dien Bien réaménagent leurs demeures, préparent des branches de pêchers et des plateaux aux cinq fruits.  
Les fêtes folkloriques au Vietnam
Le Vietnam compte chaque année environ 8.000 fêtes, essentiellement printanières, qui ont souvent lieu entre le premier et le 4ème mois lunaire.
Promenades printanières, trait culturel des Vietnamiens
Depuis jadis, les promenades printanières sont un trait culturel des Vietnamiens. Dans l’ambiance festive du début de l’année du Cheval, des grandes villes du pays dont Hanoi, Hô Chi Minh-Ville et Dà Lat, ont accueilli un grand nombre de touristes vietnamiens comme étrangers venus découvrir de beaux paysages et les us et coutumes du Têt.
Les représentations du cheval sur les anciennes céramiques vietnamiennes
Les céramiques vietnamiennes anciennes sont très variées, non seulement par leur forme et leur couleur, mais encore par leurs motifs ornementaux. De nos jours, ces objets d’art sont très prisés par les riches collectionneurs, et sont également exportés à l’étranger.  
Du Nord au Sud, à chacun son repas de Têt
En raison des différences de sol et de climat de chaque région du pays, les repas du Têt peuvent varier tout en gardant des caractéristiques uniques.  
Le cheval dans la culture populaire
Le cheval symbolise fidélité et dévouement ainsi que richesse et succès. L’image du cheval qui frappe du pied et hennit est un symbole de fierté, de liberté et de pureté.