Sa Pa, un vrai paradis montagnard
Sa Pa, un vrai paradis montagnard   (15 Février 2017)
Sa Pa (province de Lào Cai, au Nord) est devenu ces dernières années un des hauts lieux du tourisme au Viet Nam. Ce bourg, doté de quelques bâtisses d’architecture française datant de la période coloniale, dont son église, mérite le détour pour ses paysages de haute montagne à couper le souffle mais surtout pour ses minorités ethniques.
La province de Son La : un lieu, trois destinations
"Một Son La, ba điểm đến" (« Une Son La, trois destinations ») est un dicton familier affirmant les trois avantages actuels de la province de Son La (Nord-Ouest), que…
Phu Yên : Voyage grandeur nature en baie de Vung Rô
Lieu stratégique lors de la guerre contre les Américains, la baie de Vung Rô (province centrale de Phu Yên) est devenue aujourd’hui une destination prisée des touristes, conquis par ses…
Fête de Lim : retour à Bac Ninh pour déguster des airs du quan ho
La fête de Lim 2017, fête du chant alterné dit quan ho, a débuté le 8 février ( soit le 12e jour du premier mois lunaire) dans le district de Tiên Du, province de Bac Ninh (Nord), en présence de nombreux visiteurs.  
Les fêtes printanières aux quatre coins du pays
Après le Têt traditionnel, les Vietnamiens se plongent dans les fêtes printanières qui s’organisent dans l’ensemble du pays. Transmises de génération en génération, ces réjouissances sont profondément ancrées dans l’âme et le cœur des Vietnamiens.  
Festival de Yen Tu, une destination touristique et spirituelle
Le Festival de Yen Tu, qui se déroule sur le Mont Yen Tu, dans la province de Quang Ninh, du 10e jour du premier mois lunaire à la fin du troisième mois lunaire, est devenu un festival printanier d`importance.
La fête des Ba Na, entre légendes et réjouissances
La fête d’aspiration au bonheur (Lê câu an) est organisée au milieu du 11e mois lunaire. Une activité traditionnelle communautaire et spirituelle haute en couleurs des Ba Na, une ethnie minoritaire de la province de Kon Tum.  
À la (re)découverte des spécialités du Têt au Viet Nam
Lorsque le Nouvel An lunaire (ou Têt, comme on l'appelle au Viet Nam) arrive, les Vietnamiens achètent de délicieuses spécialités pour rendre le culte à leurs ancêtres avant de les partager en famille. Cette tradition élégante du Viet Nam a certains particularismes d'une région à l'autre.
Au village de Tây Tuu, la fleur est reine
Situé à une dizaine de kilomètres du centre de la capitale, le village de Tây Tuu, dans l’arrondissement de Bac Tu Liêm, est connu depuis plusieurs années pour ses champs de fleurs. C’est à l’approche du Têt qu’il connaît son pic d’activités.  
Vendeur de rue, la beauté culturelle de Ha Noi
En parlant de Ha Noi, on pense à une ville millénaire, avec des maisons-tubes couvertes de mousse, des toits en tuiles et des rues sinueuses. Cependant, la ville change au fil du temps. On peut reconnaître la ville du passé grâce à ses vendeurs de rue.  
Les café-librairies : les nouveaux espaces culturels de la capitale
Le concept des café-librairies n’est plus nouveau pour les amoureux du genre. Isolés des nuisances sonores, ces endroits attirent de plus en plus de clients et sont en proie à être la tendance culturelle pour les jeunes citadins. À voir, la liste des café-librairies les plus en vogue de la capitale.  
Le Têt Nguyên Dan, la fête reine au Viet Nam
Le Têt Nguyên Dan ou Fête du Nouvel An lunaire est le moment le plus important de l’année au Viet Nam. Ancré dans la tradition depuis des millénaires, cet événement est l’essence même de la culture Vietnamienne. Ce qu’il faut savoir.  
Comment profiter de l’espace culturel des dinh dans la vie actuelle ?
Le dinh, maison commune au Nord du Vietnam, est un bâtiment distinctif et particulier de la culture nationale. Cependant, les temps changent et le dinhest contraint à se transformer en un espace culturel afin de mettre tout le monde d’accord.  
Les fleurs et leur histoire   (16 Janvier 2017)
Les fleurs et leur histoire
La vente des fleurs telle qu’elle existe aujourd’hui au Viet Nam n’est apparue qu’au début du XXe siècle. Rétrospective sur cette vente ainsi que la floriculture.  
Une petite part d’éternité dans le delta du fleuve Rouge
Purs produits de la civilisation du riz inondé, les villages vietnamiens, et notamment ceux du delta du fleuve Rouge, ont été véritablement façonnés par les nécessités de l’agriculture. Aujourd’hui encore, ils renferment l’essence-même de la culture vietnamienne.